Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be

Le cordon ombilical

  • Publié le 1/06/2008
  • Catégorie : nom de la catégorie
  • Tags :

En ce qui concerne le cordon ombilical

Le cordon est une sorte de tige gélatineuse, arrondie, blanchâtre et luisante qui unit le bébé au placenta. Il mesure plus ou moins 60 cm mais peut aller jusqu’à 1,50 m. Son épaisseur est d’environ 1,5 cm. Il est formé en grand partie par les cellules de l’amnios (une des membranes qui recouvrent le fœtus).

A chaque extrémité du cordon, l’amnios formant la gaine de celui-ci se confond avec la peau de l’abdomen (du coté fœtal) et avec l’amnios qui recouvre le placenta (du coté placentaire). Le cordon possède une veine et deux artères.

La veine apporte au bébé de la nourriture et de l’oxygène prélevés et transformés par le placenta dans le sang maternel.

Les deux artères emportent les déchets (gaz carbonique, urée, etc. ) jusqu'au placenta qui les déverse dans la circulation sanguine maternelle.

Le cordon est solide et élastique ; il est très très difficile de le comprimer et les transports sanguins ne risquent donc pas d’être perturbés. De plus, il est très souple, ce qui permet au bébé de pouvoir faire tous les mouvements possibles dans l’espace restreint qui l’entoure.

Lors de la naissance, la section du cordon rompt définitivement les liens entre la circulation maternelle et celle du bébé qui devient autonome. Ensuite, tout ce qui reste du cordon, au niveau de l’abdomen du petit, tombe et laisse une marque indélébile qui restera toute sa vie, le nombril.

Au-delà des rôles qu’il accomplit, le cordon représente certains symboles (Elle n’a pas coupé le cordon, il se prend pour le nombril du monde, etc.).