Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be

Avoir un bébé à 30 ans

Avoir un bébé à 30 ans

Est-ce avantageux d’avoir un bébé à 30 ans ? Les commentaires divergent et chacun a des preuves pour justifier sa position. Bien plus, les experts ont leur point de vue. Si vous êtes prête à 30 ans, vous pouvez faire votre enfant. Découvrez les avis des spécialistes !

Pourquoi les femmes attendent 30 ans pour avoir un bébé ?

Dès lors qu’une femme est en âge de procréer est peut devenir maman. Mais, plusieurs raisons peuvent refréner son désir de devenir mère tout de suite. En effet, avant d’assouvir leur soif de devenir maman, un grand nombre de femmes préfère se consacrer d’abord à leur carrière. Ainsi, elles prennent tout le temps pour terminer avec les études. Comme les statistiques le révèlent, le nombre de femmes engager dans les études aujourd’hui est beaucoup supérieur il y a une trentaine d’années. Elles ne sont plus de simples ménagères. Mais, en plus d’accomplir leurs tâches ménagères, elles ont un travail. Il faut savoir concilier le travail et la vie de famille. Seul un bon planning peut aider à gérer les deux de la bonne manière. Avoir une situation financière ou amoureuse stable est aussi une des raisons qui font que les femmes attendent un bon moment avant de s’engager à être mère. Si à 30 ans, on suppose qu’une femme ayant fait des études a une situation financière plus stable et une meilleure carrière, alors on peut considérer cette période comme l’âge idéale pour faire son enfant.  

Bien sûr, attendre l’âge de 30 ans ou après pour concevoir ne paraît pas une mauvaise idée. Même si à ce stade la fécondité n’est pas à son niveau maximal, une femme à cet âge peut donner naissance à un beau bébé. A 30 ans, les chances d’avoir un enfant sont comprises en 8 et 25%. Avec ces statistiques, on comprend que pour tomber enceinte, l’âge de la femme est important. Il est préférable penser à faire son enfant dans les périodes où les chances de procréer sont élevées.  

Les avis de certaines études

Une étude récente vient de révéler qu’être mère à 30 ans ou après serait un avantage pour l’épanouissement des enfants. Une étude qui vient conforter la position de toutes les femmes voulant attendre la trentaine pour faire des enfants. Grâce à une étude menée par des chercheurs danois, ces femmes peuvent s’estimer heureuses. Alors, si faire des enfants à partir de 30 ans est avantageux pour sa progéniture, pourquoi ne pas s’y mettre ? Dans ce cas, la femme peut prendre son temps à se consacrer à ses études, sa carrière et avoir une stabilité financière avant de faire ses enfants. Pour les chercheurs qui se sont penchés sur la question, les mamans plus âgées ont tendance à être plus responsables envers leurs enfants. De plus, à partir de la trentaine, la femme est mieux outillée pour gérer comme il se doit les émotions de sa progéniture. Elle a une bonne maturité psychologique, ce qui l’amène à être moins sévère avec son enfant.

Cette étude a été réalisée sur un échantillon de femme. Les scientifiques danois ont sélectionnés 4741 femmes pour mener l’étude. L’âge minimal était de 17 ans. Les femmes les plus âgées avaient 47 ans. Toutes les mamans avaient un point commun : elles avaient donné naissance pour la première fois. Après observation de ses différentes familles, les chercheurs danois se sont rendu compte que certains enfants avaient moins de difficultés comportementales que d’autres. Il s’agissait des bambins dont les mères avaient un âge supérieur à 30 ans. Ces mamans sont ont été jugées plus tolérantes que les mères plus jeunes. On peut retrouver cette étude dans une publication de la Revue européenne du développement de la psychologie (European Journal of Developmental Psychology). Il y a des avantages à avoir son premier enfant à partir de la trentaine. Cependant, il faut avoir le bon partenaire et être en mesure de tomber enceinte.

Une grossesse à la trentaine

A trente les probabilités de tomber enceinte sont encore bonne. De plus, les risques de fausse couche ne sont pas alarmant. Ce n’est qu’après 35 ans qu’on doit peut-être s’inquiéter puisque la fertilité commence à diminuer à vive allure. Au-delà de cet âge, les possibilités de complications au cours de la grossesse sont élevées. Il faut donc se dépêcher pour tomber rapidement enceinte à partir de 30 ans. On s’entoure dans ce cas de tous les éléments qui peuvent améliorer sa sexualité et sa fertilité. Commencez par avoir un régime alimentaire qui participe au maintien d’une bonne santé et de la fertilité. Suivez le guide d’une alimentation saine et équilibrée. Ce guide recommande une variété d’aliments à introduire obligatoirement dans votre régime alimentaire. Ce sont les viandes ou les poissons, les légumes, les fruits, les graines et les céréales. Tous ces aliments contiennent des nutriments indispensables au bon épanouissement des fonctions reproductrices. Il est question des protéines, glucides, lipides, vitamines et les sels minéraux. Par exemple, le manganèse aide au maintien des processus de la reproduction. Sachez qu’une carence en manganèse pourrait engendrer la stérilité. On trouve le manganèse dans les aliments tels que les noix, les abricots, le persil, les lentilles, etc. Les vitamines à ingérer sont les suivantes : vitamines A, C et E. N’oubliez pas aussi certaines vitamines du groupe B : vitamines B6, B9 (acide folique) et B12.

Veillez adopter une bonne hygiène de vie. Cela suppose que vous surveiller votre poids, car une obésité peut réduire votre fertilité. C’est pourquoi, il faudrait modérer votre consommation de lipides. De préférence, optez pour des huiles végétales. L’alcool et le tabac influencent négativement la qualité des spermatozoïdes. Votre partenaire doit se séparer de ces choses. Ayant des rapports sexuels dans les instants qui suivent l’ovulation. Pour cela, vous devez repérer votre date d’ovulation. Vous pouvez vous faire aider par la courbe de température ou un test d’ovulation. Apprenez à vaincre le stress, car il peut influencer la production des hormones sexuelles et ainsi perturber votre cycle menstruel.