Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be

Nausées et vomissements

Nausées et vomissements

Une femme sur deux en souffrirait, tandis qu’une sur quatre n’aurait « que » des nausées. Mais d’où viennent ces maux, combien de temps durent-ils et surtout, comment les atténuer ?
Vous courez aux toilettes pour vomir plusieurs fois par jour ? Vous êtes écœurée rien qu’à l’idée de manger ? Rassurez-vous, c’est le cas de nombreuses futures mamans. Bien que les nausées soient difficiles à supporter, elles sont tout à fait normales et peuvent même être atténuées. En général, ces symptômes démarrent autour de la 6ème semaine pour s’arrêter vers la fin du premier trimestre. Dans de rares cas, cet inconfort persiste jusqu’à l’accouchement (mais rassurez-vous, c’est rare !)

Est-ce dangereux ?

Normalement, les nausées et les vomissements sont sans danger. Mais chez certaines femmes, ces maux peuvent devenir tellement importants que la santé de la mère et du bébé est menacée. On parle alors d’hyperemesis gravidarium. De 1 à 3 % des femmes enceintes sont touchées par ce mal et une hospitalisation est alors souvent nécessaire.

D’où viennent les nausées/vomissements ? 

Selon les experts, les femmes qui en souffrent présentent d’importantes concentrations de l’hormone de grossesse HCG dans le sang. Entre la huitième et la dixième semaine son taux culmine.
La fatigue et les facteurs émotionnels pourraient aussi être en cause.

Qui est touché ?

Toutes les femmes enceintes sont susceptibles d’être accablées par des nausées et vomissements. Mais certaines y sont toutefois plus sensibles : celles qui attendent des jumeaux ou des triplés, les femmes qui ont eu des nausées ou des vomissements au cours d’une grossesse précédente, celles dont la mère ou une sœur a été touchée, les femmes qui souffrent du mal des transports ou qui ont des migraines,…

Comment prévenir les nausées/vomissements ?

• Mangez souvent mais en petites quantités (pas d’estomac vide). Privilégiez les aliments légers.
• Evitez les mets épicés, gras ou frits.
• Aérez votre intérieur, allumez la hotte pour évacuer les odeurs qui vous dérangent.
• Prenez l’air et évitez d’avoir trop chaud.
• Reposez-vous : la fatigue peut en effet aggraver les nausées.

Comment les traiter ?

• Consommez du gingembre : celui-ci est anti-nausées. Prenez-le en infusion, frais ou râpé, ou encore sous forme de capsules, quatre fois par jour.
• Avant de vous lever, essayez de manger du pain, des crackers ou des fruits séchés. Buvez un thé à la menthe légèrement sucré. Il aura un effet apaisant et fera remonter votre taux de glycémie.
• Supplémentez-vous en vitamines B6 et en zinc : ils aident à soulager les nausées de grossesse.
• Pratiquez de l’acupuncture et de l’acupression. Il existe aussi des bracelets spéciaux qui exercent une pression sur un point précis du poignet.
• Essayez l’homéopathie : Ignatia, Sepia ou Symphoricarpus peuvent améliorer votre état. En dernier recours, optez pour des anti-nauséeux classiques.
 

Le truc en plus

Si vous vomissez beaucoup, rincez votre bouche avec une solution de bicarbonate de soude (1 cuiller à thé dans une tasse d’eau) afin de neutraliser l’acidité provenant de votre estomac. Celle-ci pourrait en effet attaquer l’émail de vos dents.
 
 

Les salons du bébé