Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be

L'accouchement

L'accouchement
 

C'est le moment de vérité, le moment de joie aussi.

Après 9 mois de grossesse, c’est le moment de donner naissance à un magnifique bébé. On distingue quatre phases :

  • L’approche de l’accouchement,
  • La phase de dilatation,
  • La phase d’expulsion
  • La délivrance

A l’approche de l’accouchement, la femme enceinte ressent des crampes douloureuses aux reins et au bas-ventre. Ces douleurs sont passagères, c’est pourquoi elles ne doivent pas alerter la future maman. Par ailleurs, la femme enceinte peut constater une perte muqueuse 24 heures avant le début du travail.

C’est dans la phase de dilatation que le travail commence véritablement. Il se manifeste par des contractions de l’utérus. Celles-ci se succèdent à un rythme régulier. Les femmes enceintes ayant de bonnes informations concernant cette phase sont capables de garder leur calme malgré les sensations de tension plus ou moins douloureuse. Il faut savoir que les premières contractions du travail ne sont pas douloureuses. Dès l’apparition de ses premières contactions, la femme doit prendre des dispositions utiles, car la venue de bébé n’est pas loin.

La troisième phase qui est celle de l’expulsion se caractérise par un élargissement de l’utérus. L’ouverture de l’utérus augmente de taille et peut atteindre 10 cm environ. En salle d’accouchement, allongée de manière confortable sur le lit obstétrical, la femme doit pousser pour faciliter la naissance de son enfant. La nuque de bébé apparaît premièrement. Par la suite, on pourra apercevoir son front et son visage. Finalement, ce sont les épaules et le corps tout entier qui apparaissent. Le bébé pousse des cris prouvant ainsi qu’il a respiré. Pendant qu’une infirmière s’occupe de lui, la mère passe par la dernière phase de l’accouchement : la délivrance. Il s’agit de l’expulsion du placenta. Le médecin s’assure de l’expulsion totale du placenta. Une infection peut survenir si des morceaux de placenta restent dans l’utérus.

De son côté, durant l’accouchement, le fœtus adopte différentes positions d’une phase à une autre. La tête de l’enfant vient se loger à proximité du col de l’utérus quelques jours avant sa naissance. Lors de la phase d’expulsion, le bébé avance progressivement dans le conduit génital.

Parfois, il y a des situations qui ne favorisent pas un accouchement par voie basse. Dans ces conditions, le médecin peut recourir à une césarienne. Elle est envisageable lorsque le volume de l’enfant à naître est important. On a aussi recours à la césarienne dans le cas où l’enfant ou la mère est en danger. Par ailleurs, grâce aux avancées considérables dans la médecine, on assiste aujourd’hui à des accouchements dirigés, sans douleur ou à douleur atténuée. Sans oublier l’accouchement sous hypnose. On rencontre encore des femmes qui accouchent à la maison, car il est trop tard pour foncer à l’hôpital. Que faire en cas d’accouchement imprévu ? Quelques conseils vous seront assurément indispensables. En tout cas, il est prudent de préparer sa valise et celle de bébé, au moins un mois à l’avance. Ainsi que de garder dans sa valise des papiers tels que : le carnet de maternité, la carte de groupe sanguin, etc.

Les salons du bébé