Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be

Décalottage de bébé : bonne ou mauvaise idée ?

Décalottage de bébé : bonne ou mauvaise idée ?
  • Publié le 20/07/2018
  • Catégorie : Mon bébé
  • Tags :

Décalotter un petit garçon, c’est simplement dégager le gland du prépuce. Les mamans ont été habituées depuis longtemps. Le décalottage des garçons est-il vraiment nécessaire ? Il semble que ce soit une bonne idée si on se fie à certains arguments. Il y a aussi les arguments en défaveur. Faisons le point afin d’éliminer les doutes.      

Décalotter bébé : les arguments en faveur

Décalotter son garçon semblerait réduire les risques de phimosis et les infections génito-urinaires. Le phimosis est décrit comme une affection qui empêche le prépuce de se rétracter derrière le gland. Voici pourquoi, il y a une vingtaine d'années, de nombreuses mamans n’hésitaient pas à décalotter leurs petits garçons. A l'époque on conseillait de décalotter  bébé à chaque bain pour le protéger des infections, mais la mère devait le faire au bon moment. Actuellement, il est inenvisageable de le faire avant l’âge d’un an, car cela peut engendrer des douleurs et des traumatismes physiques chez bébé. Or, on n’aimerait pas que son bébé souffre pour un acte inutile à ce stade de sa vie. Alors, avant 1 an, contentez-vous seulement de laver la surface du pénis en employant un savon adapté aux enfants.

Il convient de s'inquiéter du décallotage après 3 an si vous constatez des anomalies anatomiques. Le pédiatre pourra alors éventuellement envisager une petite opération ou un décalottage manuel.

Les arguments en défaveur du décalottage

Il est inutile de décalotter son garçon parce que la plupart des bébés de moins d'un an ont un pénis incapable de dégager la glande (plus de 90%). De plus, pourquoi se fatiguer puisque, avec le temps, le décalottage se fait tout seul sans une intervention particulière. Il vaut mieux laisser les choses se faire de manière naturelle. N’ignorons pas également les conséquences d’un décalottage mal exécuté. Il peut engendrer des douleurs et des saignements chez le bébé. Dans certains cas, des cicatrices apparaissent, et elles peuvent fragiliser plus ou moins la souplesse du prépuce. Ainsi, décalotter son bébé peut avoir des répercussions à long terme.

Par ailleurs, si vous constatez que votre bébé à des difficultés à uriner, consultez un médecin ou un pédiatre plutôt que d’envisager un décalottage dans l’intention de le soulager. Le spécialiste saura résoudre le problème en douceur. Gonflements, rougeurs… Voici des symptômes qui doivent amener les parents à consulter rapidement un pédiatre.

De bons réflexes à avoir       

Plusieurs parents s’abstiennent de décalotter leurs petits garçons, car les experts le déconseillent. Toutefois, chaque parent doit opter pour une toilette soigneuse de son petit garçon. Le bain suffit pour prévenir les infections génito-urinaires que les parents redoutent tant. On adopte les bons gestes pour le réussir au quotidien. Faites sa toilette en utilisant de l’eau tiède et un savon gras. Utilisez aussi un gant de toilette. Terminez sa toilette par un rinçage délicat. Assurez-vous que toutes les traces de savon soient ôtées. Le sécher en employant un linge propre. NB : savonnez très peu, mais rincez beaucoup.     

Les salons du bébé