Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be
Bebe.be

La jaunisse du nourrisson 

La jaunisse du nourrisson 
  • Publié le 19/12/2018
  • Catégorie : Mon bébé
  • Tags :

Il peut arriver que les bébés naissent avec ce qu’on appelle communément la jaunisse. Cette « maladie » qui tend à rendre la peau des nourrissons jaunâtre est relativement fréquente mais pas toujours bien comprise par les nouveaux parents. En quoi consiste réellement cette pathologie et est-elle sans risque pour votre petit ? 

La jaunisse : c’est quoi ? 

La jaunisse, aussi appelée ictère, est une affection se caractérisant par un jaunissement de la peau et de la membrane oculaire. Elle est causée par un excès de bilirubine (pigment jaune) dans le sang. En temps normal cette substance est transportée par le sang jusqu’au foie où elle se transforme en pigment biliaire et est éliminée. Seulement voilà, chez certains bébés, le foie encore immature ne parvient pas à gérer la quantité de bilirubine à traiter résultant alors à un excès du pigment dans le sang. C’est ce qu’on appelle la jaunisse physiologique.

Quels sont les symptômes ? 

Les symptômes de l’ictère apparaitront généralement 24 à 48h après la naissance de l’enfant. Dans le cas d’une simple jaunisse, ces symptômes se limiteront à un changement de teinte de la peau et du blanc des yeux de bébé. Néanmoins, dans certains cas plus sévères, le nourrisson peut refuser de s’alimenter, sembler irritable et produire des selles décolorées. 

Est-ce dangereux ? 

Dans la grande majorité des cas, la jaunisse disparait d’elle même en moins de trois semaines et ne cause aucune complication. Cependant, il arrive qu’elle soit le symptôme d’un foie malade ou d’un calcul et peut alors causer de graves problèmes. En effet, lorsqu’elle est présente en trop grande quantité la bilirubine peut devenir neurotoxique, c’est-à-dire qu’elle peut devenir dangereuse pour le cerveau de bébé et causer des séquelles irréversibles (surdité, perte de tonus). Autrement dit, si le foie n’est pas capable de l’éliminer seul il sera indispensable de l’y aider 

Quels sont les traitements ? 

Pour les simples jaunisses physiologiques, il n’est généralement pas nécéssaire d’effectuer un traitement. Le foie prendra le relais après une maturation de quelques jours.

Néanmoins, il est parfois nécéssaire d’aider bébé à éliminer cette bilirubine. Lorsque le taux devient menaçant pour sa santé, on procède à une photothérapie, un traitement par lumière bleue. On place alors l’enfant nu dans un incubateur spécial en s’assurant de lui couvrir les yeux. La lumière rendra la substance soluble dans l’eau, facilitant alors son élimination par le foie.

Dans des cas plus graves, devenus très rares,  il sera nécéssaire de procéder à une exsanguino-transfusion (On remplacera donc le sang de bébé avec une transfusion)  ou d’effectuer une intervention chirurgicale  afin de retirer un calcul ou un tumeur. 

Comment prévenir la maladie ?

Il n’existe pas de moyens pour prévenir la jaunisse. Elle n’est que le symptôme d’un excès de bilirubine et touche principalement les prématurés dont le foie n’a pas encore atteint sa maturité. 

Pour résumer, la jaunisse est dans la grande majorité des cas une pathologie bénigne sans conséquences qui se soigne parfaitement bien. Dans certains cas plus rares elle peut s’avérer inquiétante mais est généralement très bien prise en charge. 

 

 

 

 
 
 

Les salons du bébé